Arthrose + arthrite

Découvrir les produits recommandés

Arthrose

L’arthrose figure parmi les maladies articulaires les plus fréquentes. Neuf personnes sur dix de plus de 65 ans souffrent d’une arthrose plus ou moins avancée. Ceci s’explique par le fait qu’avec l’âge, le tissu corporel se modifie. En conséquence, les propriétés d’amortissement du cartilage diminuent dans les articulations et le cartilage se dégrade lentement. Si le cartilage est partiellement ou entièrement atteint, l’os frotte contre l’os dans l’articulation – ce qui entraîne des réactions inflammatoires et vous éprouvez des douleurs. Les premiers signes d’arthrose sont des tuméfactions au niveau des articulations et des douleurs articulaires à l’effort (par exemple dans le sport) ou une fatigue (par exemple lors d’une station debout prolongée). De nombreux patients éprouvent, le matin ou après une phase de repos, des douleurs dites de dérouillage. Ces douleurs et la raideur disparaissent dès que l’articulation a bougé pendant quelque temps.

Le mouvement joue aussi un rôle important dans la prévention et le traitement de l’arthrose. Ce faisant, il est très important que vous bougiez vos articulations en les ménageant. Mobilisez vos articulations et maintenez votre corps en forme en pratiquant des types de sports qui ménagent les articulations, comme la natation ou le cyclisme. Si vous souffrez déjà d’arthrose, des pommades et des gels à appliquer localement peuvent soulager les inflammations et les douleurs et vous redonner du plaisir à bouger.

Les facteurs de risque de l’arthrose peuvent être multiples. Parmi les plus fréquents : l’âge, les mauvaises postures ou les sollicitations excessives des articulations, le surpoids et une prédisposition familiale à l’arthrose. En outre, les femmes souffrent plus fréquemment d’arthrose que les hommes. L’arthrose ne se guérit pas et elle évolue en général lentement. Au fil des ans, la fonction mécanique de l’articulation se réduit de plus en plus, ce qui entraîne des limitations dans les mouvements. L’arthrose a des répercussions sur toutes les structures de l’articulation. Ainsi, l’arthrose peut aussi provoquer une surcharge des ligaments et une instabilité de l’articulation. Ce sont les articulations du genou et de la hanche, les articulations des doigts, l’articulation du gros orteil et les petites articulations des vertèbres cervicales et lombaires qui sont le plus fréquemment atteintes de troubles de l’arthrose.

Arthrite

La polyarthrite rhumatoïde est une forme inflammatoire de l’arthrite et c’est la maladie inflammatoire des articulations la plus fréquente. Les symptômes sont très variables. Les articulations sont raides le matin, douloureuses même au repos et elles manquent souvent de force. Même en l’absence d’une blessure, les articulations sont douloureusement enflées et sensibles à la pression. Au nombre des symptômes possibles figurent en outre la fatigue, un malaise, une perte d’appétit et une élévation de la température corporelle.

La polyarthrite commence généralement de façon insidieuse et elle progresse soit lentement soit par poussées. L’inflammation s’attaque aux os et au cartilage des articulations. Au début, ce sont surtout les articulations des doigts et des orteils qui sont touchées, par la suite d’autres articulations le sont également, ainsi que les gaines tendineuses et les bourses séreuses. La destruction du cartilage et de l’os, ainsi que des tendons et des ligaments environnants continue à progresser si l’on ne réussit pas à contrôler la maladie par un traitement. Cela donne alors lieu à la déformation typique des régions articulaires affectées. Les patients souffrent de douleurs chroniques et le fonctionnement des articulations touchées est sensiblement limité.

On sait peu de chose sur les causes de la polyarthrite rhumatoïde. La maladie apparaît parce que le système immunitaire du corps attaque ses propres articulations et tissus. La raison de ce processus reste largement incomprise. On sait toutefois que l’hérédité joue un rôle. Dans la fratrie et chez les enfants des personnes atteintes, la polyarthrite rhumatoïde est trois fois plus fréquente que chez les personnes dont aucun membre de la famille ne souffre de polyarthrite rhumatoïde. La maladie peut se manifester à tout âge mais elle se développe le plus souvent entre la 30e et la 50e année de vie. Les femmes en sont trois fois plus souvent atteintes que les hommes et seule une personne sur dix peut compter en guérir.

Perskindol recommande

Perskindol Dolo

Les produits spécialistes
dolo

Les anti-douleur topique de la ligne violet sont recommandés pour traiter des douleurs articulaires passagère ou de longue durée de la vie quotidienne ou liées à une activité sportive.
Découvrir les produits
Perskindol Classic Active

Les produits généralistes
Classic/Active

Tel que Classic Gel/Fluid/Spray.
Les anti-douleurs topiques de la ligne jaune sont recommandés pour traiter des douleurs musculaires passagère ou de longue durée de la vie quotidienne ou liées à une activité sportive.
Découvrir les produits

Autres symptômes

Autres types de douleurs

searchclosemap-marker